• La tourterelle

    Depuis toutes ces années où j’utilise l’EFT, je n’en ai jamais fini de m’émerveiller sur tout ce que je vois se produire. Cela peut même sembler « magique » lorsque cela concerne un animal. Pour moi, c’est surtout une nouvelle preuve de l’interrelation entre toutes les formes de vie et l’occasion d’un nouveau regard sur les possibilités infinies dont nous sommes nanties.

    L’EFT pour un animal :

     J’aperçois sur mon parking une masse ébouriffée, une tourterelle presque inerte. Je m’approche doucement pour ne pas l’affoler et je vois que ses paupières closes n’ont même pas la force de s’ouvrir. Je distingue une grosse tique sur un côté de sa tête et des saletés qui se sont amassées autour de son bec.

    Précautionneusement, je l’attrape pour ôter la tique. Elle peut à peine remuer, même pas se défendre. J’en profite pour regarder si elle n’est pas blessée puis je nettoie son bec en le trempant dans un peu d’eau additionnée de 2 gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse. Elle réagit si peu que sur l’instant je ne donne pas cher de son devenir.

    Dans les minutes qui suivent arrive ma première cliente de l’après-midi.
    La séance terminée, je la raccompagne. La tourterelle n’a pas bougé de place ; elle semble encore plus affaissée, presque chancelante.  Ma cliente me dit : « Ouhwouff… là… je crois queeee… » et nous pensons qu’il n’y a pas grand chose à faire.

    Après son départ, je regarde une nouvelle fois cette tourterelle, qui semble jeune encore. Son chemin s’est arrêté là, je ne peux rien empêcher… et soudain je me souviens que j’ai « un petit truc » qui s’appelle EFT, qui marche aussi avec les animaux. S’il y a une chance de l’aider, saisissons-là. Je n’attends rien de particulier, je vais juste tapoter sur moi  en me connectant à elle.

    Je suis à 3 mètres en arrière et un peu décalée sur le côté.
    «Même si cette tourterelle est mal en point, c’est un bon oiseau. »
    « Elle est mal en point / à bout de forces… 
    »
    Non, je n’ai pas rêvé, elle a réagi ! Son cou se soulève un peu à chaque fois que je change de point. Pourtant je ne fais pas de bruit, je murmure à peine. Quand nous parlions tout à l’heure avec ma cliente, elle restait prostrée…

    Je poursuis la ronde en égrenant le malaise  que j’imagine : « Elle est tellement mal/ elle n’en peut plus/ elle est mal en point… ». A chaque changement de point, sa tête émerge un peu plus nettement et autant qu’elle peut se tourne dans ma direction. C’est à peine croyable ! Si vite !

    La  première ronde achevée, je continue en disant « je », comme si j’étais elle.
    «Même si je me sens mal encore, je suis une bonne tourterelle . »
    « Je me sens mal encore / épuisée / j’ai encore du mal à bouger … 
    », j’imagine juste dans quel état elle peut se sentir.
    Progressivement, la paupière de mon côté s’entrouvre, cligne plusieurs fois. Et tandis que je poursuis, la voilà qui écarte un peu une aile, maladroitement encore; elle entreprend de se nettoyer dessous, dessus… par petits coups de bec espacés, d’un côté, de l’autre. Elle est encore faible, s’arrête, récupère un peu, reprend…  pendant que j’enchaîne une nouvelle ronde.

    Elle semble moins groggy, même si elle n’est pas encore bien gaillarde. J’effectue une nouvelle séquence avec « encore un reste de fatigue ». Je la vois alors se soulever un peu, essayer de se déplacer sur ses pattes, tituber, bouger encore, trouver un nouvel équilibre au sol…

    Je  ne peux que constater la rapidité avec laquelle elle retrouve de l’énergie. Je me surprends à sourire en la regardant. Je ne doute pas qu’elle va retrouver la force de voler.

     Le téléphone m’appelle à l’intérieur. Lorsque je reviens dans le quart d’heure qui suit, elle n’est plus là !


    Sans doute est-ce dans ces moments où nous lâchons nos croyances au sujet de ce qui peut s’accomplir que tout peut se passer.

    Et pour ceux et celles qui se demanderaient encore comment c’est possible, je rappellerai brièvement que toutes les formes de vie s’exercent dans un champ électromagnétique et que les animaux sont dotés d’un système énergétique qui peut être perturbé tout comme le nôtre. La connexion entre deux systèmes énergétiques permet une action par « substitution» ; par le truchement des tapotements sur mon système, une action indirecte est possible sur un autre système énergétique qui peut recevoir… dans le sens qui lui convient et selon ses besoins. Car il reste essentiel de garder le plus grand respect de  ce qui s’accomplit et qui ne nous appartient pas.

    Mais le mieux est sans doute d’essayer et de simplement constater, au-delà de tous préjugés.

    Si vous partagez ce témoignage, merci de citer vos sources:
    Johanne Desterel

    Praticienne et formatrice EFT, Agen - France
    courriel : jod470@orange.fr

    http://eft-autonomie.eklablog.com/la-tourterelle-a58028077


           Pour d'autres témoignages sur l'EFT avec les animaux, consultez aussi sur ce blog: http://eft-autonomie.eklablog.com/marie-helene-et-le-chien-qui-aboie-a2492552 et http://eft-autonomie.eklablog.com/etonnee-et-bluffee-a37789963.

    http://eft-autonomie.eklablog.com/eft-et-communication-animale-a103121005

            Pour d’autres aspects de la communication avec l’animal, vous pouvez aussi lire les textes indiqués en lien ci-dessous en renvoi au site www.energie-sante.net
    http://www.energie-sante.net/fr/CA010_la-communication-animale.php
     

    http://www.energie-sante.net/fr/ca/CA101_la-communication-consciente-avec-les-animaux.php

    ou encore, quelques pistes pour la communication à distance:
    http://www.energie-sante.net/ps/?p=156
      

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    eveiletsante Profil de eveiletsante
    Mercredi 24 Octobre 2012 à 09:35

    Magnifique! Merci pour ce partage et cette nouvelle opportunité de nous émerveiller! Belle journée. Marieli

    2
    Nicole RIBES
    Jeudi 11 Avril 2013 à 12:09

    Merci, je viens de partager à la lecture de texte un pur moment de bonheur, les larmes me sont venues, car l'espoir est là  Bises

    3
    Valérie A.
    Jeudi 11 Avril 2013 à 12:14

    Merci pour ce merveilleux partage !

    Je connais aussi l'E.F.T. grâce à Jean et Mariéli...

    et je suis en ce moment-même en "cours" avec Maria Annell, dans un groupe qui se nomme "TGV" pour aller plus vite au but... que nous nous sommes fixés !

    Mais j'avoue que j'ai toujours du mal (tout au fond de moi) à dépasser mon Mental et mes doutes à ce sujet... Je n'arrive pas à croire que cela peut être efficace... et encore moins à m'y mettre pour moi ou pour les autres !)

    Alors, merci beaucoup pour cette belle preuve !!!

    ;-)

    Bise de tout coeur,

    Valérie

    e-mail : valrie.allemand@gmail.com

     

     

    4
    mikael24 Profil de mikael24
    Mardi 11 Juin 2013 à 23:10

    Beau témoignage émouvant,

    bravo pour votre empathie,

    Je viens de le partager sur twitter

    et facebook

    Mikaël

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :