• La TAT est: 

               un chemin en étapes pour nous libérer des pollutions émotionnelles 

               un moyen facile de dissoudre complètement les vieux sentiments au sujet des événements du passé. 

    Il y a parfois une croyance cachée qui nous empêche d'aller de l'avant et  d'être heureux. Vous découvrirez comment nous pouvons facilement dissoudre cette croyance et commencer à prendre des mesures pour nous sentir plus heureux, moins stressés et plus connectés. Nous verrons comment nous pouvons être libres de notre tristesse inutile, de la colère, de la frustration et de tous mauvais sentiments.

    Tapas Fleming, sa créatrice présente cette technique dans la vidéo ci-après, et guide une séance dont vous pouvez bénéficier:

     

     

    Vous trouverez ci-dessous une interview de Tapas Fleming empruntée au site de Alain Gourhanthttp://blog.psychotherapie-integrative.com:

     

    D’abord qui êtes-vous ? Comment aimeriez-vous vous présenter à un public français qui ne vous connaît pas bien ?

     Chaleureuses salutations ! Je suis Tapas Fleming, une acupunctrice en Californie. En 1993, alors que je me concentrais sur l’élaboration d’une approche plus simple pour guérir les allergies de mes patients en acupuncture, je suis tombée sur un moyen simple de les aider. Une nouvelle approche m’est venue ensuite en rêve . Elle s’est avérée utile non seulement pour aider à soulager des allergies, mais aussi pour la dissolution du stress post-traumatique et des croyances limitantes, ainsi que pour la création d’une santé et d’une vie désirées.

     Pouvez-vous nous donner un aperçu de la technique psychothérapeutique TAT (Tapas Acupressure Technique) que vous avez développée ?

    Bien sûr ! La TAT combine de façon simple un toucher de plusieurs points d’acupuncture spécifiques à la tête, et une attention sur un ensemble de déclarations qui nous aident à “décoller” de notre problème.
Nous y incluons :
- l’acceptation de ce qui fait que nous sommes coincés, avec tout ce qui s’est réellement passé ;
- mais aussi le fait que c’est maintenant terminé et que nous n’avons plus besoin de résonner,
  de nous identifier ou de nous connecter à cela,
- et que toutes les origines du problème sont en train de guérir maintenant,
- que tous les endroits dans notre esprit, notre corps et notre vie où nous avons été coincés,
  sont en train de guérir aussi ;
- enfin que toutes les parts de nous-mêmes impliquées dans cela, guérissent maintenant ;
- ensuite nous affirmons nos choix, sur la façon dont nous voulons que notre vie se réalise maintenant ;
- et nous nous rendons disponibles à l’intégration de l’ensemble de ces transformations.

       Pendant le processus, le professionnel est dans un état de présence profonde avec son client,
  sans offrir aucune analyse, évaluation ou direction de l’expérience.

      Vous avez été influencée par qui ou par quels autres techniques ou courants thérapeutiques ?

     Les yogis de l’Inde, mes patients, la Technique de l’Elimination des Allergies de Devi Nambudripad et de nombreux psychothérapeutes et autres professionnels, dont j’étais l’enseignante, m’ont tous beaucoup appris.
Jane Wakefield au Canada m’a enseigné l’importance de travailler avec les parts de nous-même, et Larry Nims, créateur de BSFF (Be Set Free Fast), m’a stimulé pour donner de l’importance au travail sur le pardon .

      Quelle est selon vous l’originalité de cette technique par rapport aux autres ?

     La TAT amène les gens à leur centre spirituel, ou à la paix, pendant la résolution du stress que la personne expérimente. Les gens ont souvent l’impression que faire la TAT les amène à l’endroit que normalement ils auraient atteint après avoir médité pendant une heure.
La personne n’a pas besoin de parler de son problème, d’y réfléchir ou de comprendre quoi que ce soit, pour que celui-ci puisse se résoudre complètement.
De plus, plusieurs thèmes totalement différents (en apparence) peuvent s’éclaicir en même temps. Par exemple : la peur d’être dans une relation intime, le choc d’avoir été dans un accident de voiture et des préoccupations au sujet d’un nouvel emploi.
La TAT inclut aussi la guérison en relation avec nos ancêtres, nos familles, toutes les personnes liées au problème traité et tous les êtres qui pourraient en tirer bénéfice.
La guérison se fait sans aucune manipulation de l’énergie – elle arrive en changeant notre point de vue, ou notre relation avec quelque chose, de sorte que nous ne sommes plus identifiés à l’événement ou au point de vue limitant. Cette identification se dissout.

     La TAT est-elle une technique qui vise tout type de symptômes, ou au contraire, est-elle à déconseiller dans certains cas, ou est-elle un outil de prédilection pour d’autres? Pouvez-vous donner quelques exemples ?

     Pour les traumatismes physiques – comme des os cassés – une personne doit aller à l’hôpital. Mais elle peut utiliser la TAT sur le chemin de l’hôpital, afin de réduire le traumatisme émotionnel.
Les symptômes pour lesquels la TAT est le mieux recommandée, sont tous ceux qui sont liées à un traumatisme émotionnel ou au stress – comme les cauchemars, la douleur, les flashbacks, la colère non résolue, le chagrin, la tristesse, les phobies et les peurs.

     La TAT peut-elle prendre une place de choix au sein de la psychothérapie intégrative ? Est-elle une technique qui peut s’intégrer harmonieusement avec d’autres techniques ? Avez-vous des exemples ?

     Oui, à mon avis, elle peut prendre une place privilégiée dans la psychothérapie intégrative. Les clients n’ont pas à revivre quelque chose, sentir quelque chose de spécifique  ou se dire quoi que ce soit pour que la guérison profonde se produise. Aussi est-elle très facile à intégrer avec toute autre approche.

      Est-ce que la relation thérapeutique est importante dans l’utilisation de cette technique ?

     Oui. Bien que la TAT puisse être pratiquée avec succès quand on est seul, la dynamique de la présence d’un professionnel ajoute une dimension puissante. La transformation est plus facile, avec quelqu’un dont l’écoute est dans le non-jugement, qui n’ajoute pas une analyse ou des interprétation, et qui se contente de guider simplement le processus avec amour et attention portée entièrement sur le client.

     Peut-on dire que la TAT appartient aux thérapies transpersonnelles qui donnent une place importante à la dimension spirituelle de l’être humain ?

     Oui, la TAT amène naturellement les personnes à un état de conscience élargie. Elles deviennent non-identifiées avec le sens limité de ce qu’elles sont ; les idées venant de la société, de la famille, de la religion et des amis, se dissolvent naturellement.

      Comment voyez-vous évoluer la TAT dans l’avenir ? Quels sont vos projets ?

     Je vois de plus en plus de gens devenir heureux et en bonne santé. Aussi, mes projets sont de continuer à enseigner, à trouver de nouvelles avenues pour partager la TAT et à encourager les gens à l’utiliser, non seulement pour la guérison des traumatismes et la douleur, mais aussi comme un outil pour créer la vie qu’ils désirent profondément.

      Quel est votre souhait le plus cher ?

     Que chaque individu exprime sa propre nature divine unique et puisse la partager dans des relations intimes et heureuses sur une planète saine et heureuse.

      Un de mes collègues, qui a lu votre livret, comprend la TAT comme une approche dans laquelle le client reste avec certaines phrases de guérison, de sorte que la TAT dissout le stress ou les réponses « négatives » à ces phrases. Est-ce que cela vous semble juste ?

     C’est juste … et le tableau d’ensemble est que la TAT nous libère des identifications et nous renvoie sans effort à notre vraie nature. Nous sentons la paix et le bonheur d’être tout simplement nous-mêmes.

     http://blog.psychotherapie-integrative.com

    Vous trouverez plus d'informations sur le site de Tapas Fleming: http://www.tatlife.com/en-francais


    et son manuel gratuit en Français: http://store.tatlife.com/french

    Voir aussi sur le site de Maria-Elisa Hurtado-Graciet:

    http://www.eft-facile.com/technique-de-tapas-fleming-c18238967 

    et sur le blog de Noelle CASSAN:

    http://eft-liberationdesemotions.blog4ever.com/articles/tat

     

     


    votre commentaire
  • Plus qu'une méthode, une philosophie...
     

    Ho’oponopono est une ancienne sagesse de guérison hawaïenne retrouvée, enseignée par le Docteur Hew Len.

    Un article de Joe Vitale parlait (dès les années 2003-2004) des guérisons étonnantes obtenues par ce Docteur qui ne voyait jamais ses malades ! (lire cet article en bas de page.)

    Pour découvrir en quelques minutes l’essentiel de cet art de la guérison, je vous propose de visionner ici la magnifique vidéo que Nicole Charest a réalisée (empruntée avec permission à son site www.lapetitedouceur.org .)

     

     

    Utiliser Ho’oponopono, c’est porter un regard nouveau sur les problèmes, les difficultés, les maladies dont la mémoire est en soi et que l’autre amène sous nos yeux, nous offrant  ainsi l’opportunité de nettoyer ces mémoires en nous. Nous reprenons la totale et entière responsabilité pour tout ce que nous vivons, comme la manifestation d’une réalité que nous portons en nous.

    Cet art du Nettoyage n’a pas fini de nous parler alors même qu’il tient en quatre mots :

    Désolé. Pardon. Merci. Je t’aime

     

    Vivi Cervera nous propose une méditation avec ces 4 paroles qui guérissent:  


     

    Le manuel Ho’oponopono en français est disponible en téléchargement sur le site de Maria-Elisa GRACIET-HURTADO auquel je vous réfère ici : http://www.eveiletsante.fr/ho-oponopono.htm

    Lire aussi" "HO'OPONOPONO, le secret des guérisseurs hawaïens"
    aux éditions Jouvence, co-écrit par Maria-Elisa HURTADO-GRACIET et le Dr Luc BODIN.

    Le message d'ho'oponopono a inspiré un magnifique diaporama à Marie-Laurence DAMON et accessible sur le site www.mercijetaime.fr  en suivant le lien :
    http://www.mercijetaime.fr/videos-sur-ho-oponopono-c463505

     

    Quelques paroles du Dr Ihaleakala Hew LEN  :

    " Il est bon de toujours se souvenir que lorsque nous réagissons à ce que fait quelqu’un, ou que nous le critiquons, c’est parce que la même chose est en nous ; ce sont les mémoires, l’énergie de ces mémoires que nous partageons avec cette personne. C’est la meilleure opportunité de nettoyage qui s’offre à nous.

    « L’unique façon que j’ai d’être en paix est de faire l’Ho’oponopono pour moi, parce que je veux me sentir en paix, et parce que je sais que quand je suis en paix à l’intérieur de moi, je me rends compte que tous autour de moi sont également en paix.

     Par conséquent quand je perçois quelque chose comme un problème, je me demande : « Qu’est qu’il y a en moi qui a besoin d’être libéré ? »

    Les personnes apparaissent dans notre vie seulement pour nous montrer si, dans notre propre vie, nous sommes sur le chemin ou en dehors. Comme la plupart du temps, nous ne le savons pas, il est préférable de nettoyer tout le temps.

    Essayer d’aider les personnes en leur parlant ne les aide pas. Avec l’Ho’oponopono, j’amène la paix en moi, pour moi-même, et ainsi tous autour de moi peuvent se sentir en paix eux-mêmes. »

     «Ton choix, c'est de nettoyer ou pas, a-t-il dit. Si tu nettoies, alors, quand l'inspiration arrive, tu n'as qu'à agir. Tu n'y penses pas. Si tu penses, tu commences à comparer l'inspiration à quelque chose et ce à quoi tu la compares n'est qu'une mémoire. Nettoie la mémoire et tu n'as plus de choix. Il ne reste que l'inspiration grâce à laquelle tu agiras sans penser. C'est tout». Dr Lew Hen

     

    Article de Joe Vitale:

    "Il y a deux ans, j’ai entendu parler d’un thérapeute d’Hawaii qui a guéri une salle complète de patients aliénés criminels — sans jamais voir aucun d’eux. Le psychologue étudiait le dossier d’un interné et ensuite regardait en lui-même pour voir comment il avait créé la maladie de cette personne. À mesure qu’il s’améliorait lui-même, le patient s’améliorait.

    Quand j’ai entendu cette histoire pour la première fois, j’ai pensé que c’était une légende urbaine. Comment quelqu’un pouvait-il guérir quelqu’un d’autre en se guérissant lui même ? Comment même le meilleur maître de l’auto-amélioration pouvait-il guérir l’aliéné criminel?

    Ça n’avait pas de sens. Ce n’était pas logique. J’ai donc rejeté cette histoire. Cependant, je l’ai entendue de nouveau un an plus tard. J’ai entendu dire que le thérapeute avait utilisé un procédé de guérison hawaïen appelé ho’oponopono.

    Je n’en avais jamais entendu parler, pourtant je ne pouvais laisser cela me sortir de l’esprit. Si l’histoire était vraie, je devais en savoir davantage.

    J’avais toujours compris que «responsabilité totale» signifiait que j’étais responsable de ce que je pensais et de ce que je faisais. Au-delà de ça, je n’y étais pour rien.

    Je crois que la plupart des gens considèrent la responsabilité totale de cette façon-là. Nous sommes responsables de ce que nous faisons, pas de ce que n’importe qui d’autre fait — mais cela est faux.

    Le thérapeute hawaïen qui a guéri ces personnes malades mentales allait m’enseigner une nouvelle perspective avancée sur la responsabilité totale.

     Il s'appelle Dr Ihaleakala Hew Len. Nous avons probablement passé une heure à parler lors de notre premier appel téléphonique. Je lui ai demandé de me raconter toute l’histoire de son travail en tant que thérapeute.

    Il a expliqué qu’il avait travaillé quatre ans à l’hôpital de l’État d’Hawaii. Cette salle où ils gardaient les malades mentaux criminels était dangereuse. Des psychologues quittaient chaque mois. Le personnel prenait beaucoup de congés de maladie ou s’en allait, tout simplement. Les gens marchaient dans cette salle en gardant le dos contre le mur, craignant d’être attaqués par les patients. Ce n’était pas un endroit agréable où vivre, travailler ou venir en visite.

    Le Dr Len m’a dit qu’il ne voyait jamais ses patients. Il accepta d’avoir un bureau et de voir les dossiers. Pendant qu’il regardait les dossiers, il travaillait sur lui-même. À mesure qu’il travaillait sur lui-même, les patients commençaient à guérir.

    «Après quelques mois, des patients à qui l’on avait dû mettre des entraves furent autorisés à marcher librement, m’a-t-il dit. D’autres, qui avaient dû être lourdement médicamentés commencèrent à abandonner leurs médicaments. Et ceux qui n’avaient aucune chance d’être relâchés furent libérés

    J’étais stupéfait.

    «Pas seulement cela, poursuivit-il, le personnel commença à se plaire à venir travailler. L’absentéisme et le roulement du personnel prirent fin. Nous avons fini par avoir plus de personnel que nous en avions besoin parce que les patients étaient relâchés et que tout le personnel se présentait pour travailler. Aujourd’hui, cette salle est fermée

    C'est là que je devais poser la question d'un million de dollars:

    «Qu'est-ce que vous faisiez en vous-même qui amenait ces gens à changer?»

    «Tout simplement, je guérissais la partie de moi qui les avait créés», a-t-il dit. 

    Je ne comprenais pas.

    Le Dr Len a expliqué que la responsabilité totale pour votre vie signifie que tout dans votre vie — simplement parce que c'est dans votre vie — est de votre responsabilité.

    En un sens littéral, le monde entier est votre création.

    Ouais. Cela est difficile à avaler. Être responsable de ce que j'ai dit ou fait est une chose. Être responsable de ce que chacun dans ma vie dit ou fait est une tout autre chose. Pourtant, la vérité, c'est que si vous assumez la complète responsabilité de votre vie, alors tout ce que vous voyez, entendez, goûtez, touchez ou expérimentez de quelque façon est de votre responsabilité parce que c'est dans votre vie.

    Cela signifie que les activités terroristes, le président, l'économie — quoi que ce soit que vous expérimentez et que vous n'aimez pas —, c'est à vous qu'il revient de les guérir. Ils n'existent, pour ainsi dire, que comme des projections venant de l'intérieur de vous. Le problème n'est pas leur, il est vôtre et pour les changer, vous avez à vous changer.

    Je sais que cela est difficile à saisir, sans parler que c'est difficile à accepter et à vivre pour de vrai. Le blâme est beaucoup plus facile que la responsabilité totale, mais à mesure que je parlais avec le Dr Len j'ai commencé à réaliser que la guérison pour lui et dans le ho'oponopono signifie s'aimer soi-même.

    Si vous voulez améliorer votre vie, vous devez guérir votre vie. Si vous voulez guérir quelqu'un — même un criminel malade mental — vous le ferez en vous guérissant.

    J'ai demandé au Dr Len comment il s'y prenait pour se guérir lui-même. Qu'est-ce qu'il faisait, exactement, quand il regardait les dossiers de ces patients?

    «Je faisais juste que répéter : "je m'excuse" et "Je vous aime" encore et encore», a-t-il expliqué.
    — «C'est tout?»
     
    «C'est tout.»

     Il se trouve que vous aimer vous-même est la plus merveilleuse façon de vous améliorer, et à mesure que vous vous améliorez, vous améliorez votre monde.

    Laissez-moi vous donner un exemple rapide de la façon dont ça marche: un jour, quelqu'un m'a envoyé un courriel qui m'a contrarié. Auparavant, j'aurais traité la situation en travaillant sur mes points faibles émotionnels ou en essayant de raisonner avec la personne qui avait envoyé le message désagréable. Cette fois-là, j'ai décidé d'essayer la méthode du Dr Len. Je répétais en silence

     «Je m'excuse» et «Je vous aime», je ne le disais à personne en particulier. J'évoquais simplement l'esprit d'amour pour guérir en moi ce qui avait créé la circonstance extérieure.

    En dedans d'une heure j'ai reçu un courriel de la même personne. Il s'excusait pour son message précédent. Rappelez-vous que je n'avais pris aucune mesure extérieure pour obtenir ces excuses. Je ne lui avais même pas répondu.

    Pourtant, en disant «Je t'aime», j'avais en quelque sorte guéri en moi ce qui le créait.

    J'ai par la suite participé à un atelier de ho'oponopono animé par le Dr Len. Il a maintenant 70 ans, il est considéré comme un grand-père chaman et il est quelque peu solitaire.

    Il a louangé mon livre The Attractor Factor. Il m'a dit qu'à mesure que je m'améliorerai, la vibration de mon livre augmentera et que chacun le sentira quand il le lira. Bref, dans la mesure où je m'améliorerai, mes lecteurs s'amélioreront.

    «Qu'en est-il des livres qui sont déjà vendus et qui se trouvent un peu partout (out there)?», ai-je demandé. «Ils ne sont pas "un peu partout"», a-t-il expliqué, m'étonnant encore une fois avec sa sagesse mystique. «Ils sont encore en vous.» En résumé, il n'y a pas d'un peu partout.

    Cela prendrait un livre entier pour expliquer cette technique avancée avec la profondeur qu'elle mérite. Qu'il suffise de dire que chaque fois que vous voulez améliorer quelque chose dans votre vie, il n'y a qu'une seule place où regarder: en vous."

    Quand vous regardez, faites-le avec amour.

    * Ho'oponopono signifie rendre droit, rectifier, corriger. (Note de la traductrice)

    _________________________________________________________
    Traduit de l'anglais (USA) par Andrée Thouin avec la permission de l'auteur.

    Texte original : http://www.freewebs.com/shamanism/articles.htm Site de l'auteur : http://www.mrfire.com

     

    Joe Vitale a publié le livre « Zéro limite » pour présenter ce qu’il a appris de Ho’oponopono auprès du Dr Hew Len.

    ******************

    Pour mieux comprendre comment vous pouvez intégrer Ho'oponopono dans votre vie, vous pouvez aussi vous rapprocher de Maria-Elisa  et Jean Graciet qui animent des ateliers pour partager leur propre expérience  avec cette pratique.  http://www.youtube.com/watch?v=Y-y258UQjOU

    leur site : http://www.mercijetaime.fr    

     et aussi   http://www.eveiletsante.fr 

    ******************

    Je ne peux résister à vous livrer un extrait d'une lettre d'information d'Eveil et Santé avec la magnifique chanson d'Alpha BLONDY sur le pardon, tirée de son dernier album "Mystic Power".
    http://youtu.be/NWO6qbv_ruE

    La remarque de Jean GRACIET en sera le meilleur commentaire : " Le pardon est au coeur de Ho'oponopono, il est la voie royale et obligée vers l'amour. Il n'est donc pas étonnant qu'une chanson lui soit consacré en cette année 2013 mais quel cadeau...! "

     


    1 commentaire
  • Une technique facile de guérison/transformation personnelle.

     Pour voir le cadre de la vidéo en entier, cliquer directement sur le lien youtube: http://www.youtube.com/watch?v=p7s7FEhm5nw&feature=youtu.be

    Zensight est une technique énergétique mise au point en 2005 par Carol Ann Rowland, (MSW, RSW, DCEP, Thérapeute canadienne spécialisée dans le traitement des traumatismes émotionnels).

    Zensight emprunte les meilleurs aspects de différentes techniques  et ressources telles que l’EFT (Emotional Freedom Techniques) de Gary Craig, BSFF (Be Set Free Fast) du Dr Larry Nims, Energy Medicine, (Médecine énergétique) de Dona Eden,  l’Energie Universelle, Focusing (Concentration), EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing - Désensibilisation et reprogrammation par les mouvements oculaires), la PNL…

    Combinant l'utilisation de visualisations avec  des " déclarations guérissantes", Zensight fait appel au pouvoir de l’Intention.

    Avec Zensight on corrige les problèmes en demandant directement à notre esprit inconscient d’en guérir les souches profondes. Et si notre volonté se fait si bien entendre, souvent pour la première fois, c’est parce qu’on explique exactement ce qu’on veut....

    Le résultat est une technique d’autoréparation personnelle, simple et douce, qui facilite la guérison des émotions négatives, traumatismes, peurs, phobies, problèmes relationnels, symptômes physiques, maux de tête, tensions musculaires, anxiété, insomnie, perte ou gain de poids, fatigue, hypertension, dépression, irritabilité, problèmes de mémoire, isolement social, colère et sentiments d'écrasement, vieux schémas non résolus… pour ne citer que quelques-uns des nombreux symptômes associés au stress.

    Aucun toucher particulier ni geste physique n’est nécessaire. La technique est conçue pour être facile à utiliser.

    Sa pratique, profondément relaxante, active et engage le système énergétique et les deux hémisphères du cerveau.

    Après des sessions de Zensight, Carol Ann Rowland remarque que de nombreuses personnes notent une activité cérébrale accrue, une acuité visuelle et auditive améliorée, et voient leurs préoccupations transformées.

     

    A propos de Carol Ann....

    Carol Ann est la conceptrice du procédé Zensight et l’auteur de ‘Découvrez le Zensight : Guérison énergétique facile et transformation personnelle’’ (Vous pouvez acquérir cet ouvrage, depuis  juin 2010, auprès de Sophie Merle qui en a assuré la traduction. FondationEFT@aol.com)

    Carol Ann est psychothérapeute, praticienne EMDR et Maitre Reiki, spécialisée dans le traitement des traumatismes sévères, les deuils et l’anxiété. 

    Autres outils et méthodes

    Elle a fait une formation additionnelle en EFT, BSFF, TAT et Médecine énergétique.

    En plus de ses consultations, Carol Ann donne des ateliers qui s’adressent autant à un public général qu’à des professionnels, et donne des consultations à d’autres thérapeutes.Pour de plus amples renseignements sur le Zensight ,vous pouvez aller sur son site www.zensightprocess.com (en anglais).

     

    Ci-contre, photo de Carol Ann Rowland, prise lors du séminaire de 3 jours qu'elle a animé à Montauban, en octobre 2009

     

    En pratique, comment fonctionne ZENSIGHT ?

    La pratique du Zensight repose sur l’utilisation d’un « signal de traitement », créant un espace où s’exerce la puissance de l’esprit inconscient que nous sollicitons. Nous portons tous en nous les solutions, un potentiel de ressources infinies auxquelles le Zensight fait appel, « pour notre plus grand bien être ».

    Zensight englobe l’utilisation d’un signal de traitement et une visualisation du problème ou une déclaration verbale.

    Pour plus de détails sur l'aspect technique, vous pouvez télécharger ICI un document explicatif.

     

    Quelques lignes de SOPHIE MERLE sur cette méthode remarquablement efficace (news de juin 2007):

    Bâti sur la pleine notion de la présence en chacun de nous d'une puissance innée de guérison, Zensight s'exerce sur le système énergétique de notre corps gorgé de toutes les informations relatives à notre vie dans son ensemble. Des données comprenant toutes nos croyances (sur la réalité des choses, nos possibilités personnelles, etc.), substances fondamentales de presque tous nos problèmes par les mesures limitatives qu'elles établissent.

    Ah, ces limites, qu'est-ce qu'on serait bien sans elles. Car à l'évidence, le bonheur c'est d'avoir un accès spontané à tout ce qu'il nous faut pour exprimer à fond son potentiel inné et par là, s'épanouir dans l'existence. S’il est normal de devoir fournir des efforts pour accomplir une tâche que l'on s'est donnée, il est anormal de s'épuiser à essayer de trouver ce qui manque d'avance pour atteindre ses objectifs.

    Quand on se retrouve systématiquement face à un mur dès que l'envie nous prend de faire quelque chose d'important, il y a matière à devenir dépressif. Un désespoir qui s'installe à force de ne jamais arriver à rien réaliser de vraiment plaisant, doublé d'une grande colère envers soi-même dont on a peu ou pas conscience.

    Mais il y a franchement de quoi être en colère quand on sait intuitivement être à même de concrétiser n'importe quel désir. Séduisants pour l'un, repoussants pour l'autre, nos désirs sont des "appels de l'âme" qui nous dictent d'agir. Mais comment faire quand tout n'est toujours qu'empêchements et obstacles ?

    Il se produit un conflit d'intérêt. Quelque part, entre les impulsions de réaliser un désir et les moyens naturels que l'on a de pouvoir le réaliser, se dressent ces fameuses croyances, toutes ancrées dans le système énergétique où il est dit que réside l'esprit subconscient aussi.

    Inutile de pointer le doigt ailleurs. L'esprit subconscient érige les obstacles comme il les détruit. Nous sabotons nous-mêmes "involontairement" nos chances de réussite pour des raisons personnelles. D'ailleurs le but de tout psychologue n'est-il pas d'arriver à déchiffrer et à éliminer ces diktats inconscients, coupables de la majorité des problèmes que lui présentent ses clients?

    La distinction entre le procédé Zensight et les traitements courants (y compris avec EFT), c'est qu'il n'est nul besoin de déceler les racines précises d'un problème pour s'en guérir. C'est le subconscient qui se charge de tout. On ne fait que lui indiquer le problème dans son ensemble. Il va alors en déceler le motif de lui-même et l'écarter de son plan d'action pour le réduire à zéro. 

    Pour en savoir plus, visiter le site de Sophie MERLE :
     
    http://www.sophiemerle.com/Fondation-EFT/La_pratique_du_procede_Zensight%20.php
    (Sophie Merle a aussi rédigé un e-book , en vente sur son site « Guide pratique du procédé Zensight » 

    Voir aussi le blog de Noelle CASSAN  avec un forum consacré au Zensight :
    http://eft-liberationdesemotions.blog4ever.com/blog/articles-cat-91075-125602-zensight

     

    Pour apprendre à pratiquer le ZENSIGHT,
    j’organise des ateliers de
    « Utiliser le ZENSIGHT et stimuler le guérisseur intérieur »

    Rendez-vous à la rubrique se former, à la page Ateliers Zensight

     

     Sur les effets du ZENSIGHT, vous pouvez lire le témoignage d'Anne: http://eft-autonomie.eklablog.com/le-zensight-salvateur-a112915844

    ou encore: http://eft-autonomie.eklablog.com/toujours-en-retard-a127663770

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique